Depuis l’automne, nous avons entrepris des actions dont la finalité est de mettre en place des moyens de communication en direction des membres de l’Association.

Avec une gestion des collectivités de plus en plus difficile, l’Association des Maires du Département de l’Hérault continue de se structurer afin d’apporter une aide toujours plus efficace aux maires du département. Elle est dotée d’un site (http://www.assomaires34.fr/) avec tous les réseaux sociaux qui s’y rattachent, notamment, Facebook et Twitter. De plus, l’actualité relative aux collectivités locales est régulièrement transmise aux communes par mailing.  Désormais, vous recevrez tous les deux mois « La Lettre des Maires ».

En lien avec le Centre de Formation des Maires et des Élus (CFMEL) et les juristes de l’AMF, les services de l’Association des Maires de France et des Présidents d’Intercommunalité (AMF), nous sommes en mesure de répondre aux sollicitations des élus d’un point de vue législatif comme réglementaire.

L’AMF34, force de proposition et de représentation, intervient comme interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, très en amont des projets, partout où se jouent l’avenir des communes, de leurs groupements et les conditions de leur développement.

Depuis la Conférence Nationale des Territoires, on s’attendait à plus de concertation et surtout la poursuite de l’équilibre entre l’État et les communes dans la droite ligne de la décentralisation depuis les lois de 1982. Contrairement à notre attente, nous assistons à une recentralisation qui met à mal le nécessaire dialogue entre l’État, les Collectivités et les citoyens.

Les pactes financiers imposés aux collectivités sont une remise en cause inquiétante de la libre administration des collectivités locales.

Depuis plusieurs années les collectivités et leurs élus ont largement contribué à réduire le déficit de l’’État et ont démontré, dans un contexte financier particulièrement contraint, leur  sens des responsabilités.  Aussi, il est temps qu’un dialogue ait lieu, établi sur des bases respectant l’autonomie des collectivités locales, bases de la démocratie.

Salutations républicaines,

 

Christian Bilhac

Président de l’AMF34

La Lettre de l’AMF34- juin 2018