Un certain nombre de personnes sont inéligibles aux élections municipales.

L’inéligibilité a pour effet d’empêcher l’élection d’un candidat ou de la rendre illégale.

Elle peut être absolue (I) le candidat ne pouvant alors se faire élire dans aucune commune et intercommunalité ou relative (II), auquel cas le candidat n’est inéligible que sur une partie déterminée du territoire.

Les conditions d’éligibilité s’apprécient à la date du premier tour du scrutin, soit le 15 mars 2020, pour les prochaines élections municipales.

Les candidats au conseil municipal et communautaire sont soumis aux mêmes règles d’inéligibilité (article L. 273-4 du code électoral).

Sources :

 Réf. : BW39792
 24 Déc 2019

Auteur : AMF /Département Administration et Gestion Communales